L'Asie centrale et ses pays aux noms qui riment.

Kazakhstan, Turkménistan, Azerbaïdjan, Turkménistan, Kirghizistan, Ouzbékistan, Tadjikistan, Afghanistan, Pakistan... Le temps étant restreint, c'est presque comme le vent que j'y passerai en chantant, en pédalant.

Pays gigantesques, mystérieux, au carrefour des civilisations, point de jonction et passage obligé, la route de la soie ne serait rien sans toutes ces destinations qui paraissent encore hors du temps. Le cheval y est roi, depuis les plaines jusqu'aux sommets enneigés du Pamir, moyen millénaire de transport pour les hommes. Déjà près de mille ans avant notre ère, la soie voyageait sur ces routes, nous n'avons rien inventé. 

Les civilisations y ont été admirées par Alexandre le Grand, Samarcande l'a ébloui. Gengis Khan y a fondé le plus grand empire jamais construit dans l'humanité, unifiant des territoires depuis le nord de la Mongolie jusqu'aux confins de l'actuel Iran, l'Oural et passant par Macao. 

Découpés par le camarade Staline afin de diviser et donc mieux régner, les frontières parfois étonnantes de ces pays ajoutent du défi au voyageur, qui doit jongler avec les frontières.